Bah oui, parce que figurez vous que y'a un truc qui me turlupine le champignon dans certaines publicités qui au passage sont à la limite du malsain. La culture du cannibalisme se reflète dangereusement sur nos petits écrans.

Je m'explique :

La pub Croustibat par exemple. A force d'être hagard devant la télé en devenant littéralement des couch potatoes accompagnées de sauce barbeeeuuuc' et on en oublie un détail essentiel qui est tout de même contre nature :

Un poisson qui vend du poisson. Le mec vend ses potos en morceaux pannés et ça choque personne ! Mais parfait, je vais aller manger des chatons devant Brigitte Bardot alors ! Et pendant qu'on y est Patrick Sebastien n'est plus amoureux de la terre entière et les lèvres de Régine n'ont jamais eu affaire au botox !

 

Putain de sa grand-mère en string de guerre, c'est sacrément bizarre quand même, vous en conviendrez.

En plus le poisscaille joue avec sa vie parce que si les gamins y prennent gout, j'serais pas étonnée qu'ils se jettent sur lui (Oui Croustibat existe en vrai et je te vomis dans ta bouche si t'es pas content voilà!). Bon, d'un coté il ne l’aura pas volé ce Judas...

La question qui demeure en suspend c'est pourquoi Croustibat est tombé dans l'horreur du cannibalisme ? 

J'ai ma petite idée sur la question : c'est un maquereau en affaires qui règle des comptes avec des clients récalcitrants (vous noterez le jeu de mot qui est fabuleux).

D'ailleurs vous savez pourquoi on appelle les proxénètes des maquereaux ? Vas googleliser feignasse! (Veille à bien modérer le filtrage des résultats pour ne pas tomber sur des sites étranges. Nan mais c'est vrai quoi, essaye de faire une recherche pour un chat femelle au pelage roux, et une floppée de site dégueulasse apparait. 

 

Je ne vais pas d'avantage m'attarder sur le sujet du cannibalisme. Si toutefois, pour une étrange raison (non je ne veux pas savoir!) tu es toujours intéressé(e) par le sujet, tu peux appronfondir ta curiosité morbide et taper "Issei Sagawa" sur google. C'est bon, on sait que tu passe tes soirées à taper "écureuil mort" ou "Bear Grylls avait sacrément faim", donc ne fait pas de manières, on est entre nous (mais c'est pas une raison pour enlever ton slip hein!).

Si tu ne veux pas être traumatisé(e) à vie et hurler à chaque fois que tu croises un asiatique, évite, tu vas me hair sinon, y'a des images si choquantes que même moi  j'ai regretté de m'être aventuré dans les bas-fonds de Google. ). 

Non vraiment je me plains des pubs mais je n'ai même pas abordé les pires des pires : Tadaaaamm !!!

les pubs de sms téléphones portables ... : jamba club et compagnie. La crème de la beauf attitude avec un "Néon qui déshabille les filles" ou un "Quand tu te marieras-tu?" ou encore "Est-ce que c'est une bonne idée de manger une choucroute chez Issei Sagawa?". Le pire je crois c'est celle de l'imitation de pet... Nan mais je sais que les gosses ont des portables de plus en plus tôt mais même un Docteur Dollitle 3 parait moins neuneu (non je ne critiquerais pas le 1 parce que je l'ai kiffé à l'époque, respecte mon enfance merde !).

Visiblement ça manque pas de cons qui mettent de l'argent dedans vu que ce terrorisme publicitaire continue de pulluler bien sagement dans nos petits écrans cathodiques (ou plats si tu n’as pas encore besoin de pointer à l'ANPE). 

Sinon, la publicité semble également promouvoir le sexe entre belle mère et roux. Mais siii ! L'adolescent rouquin qui surprend sa belle mère dans la douche pour une pub d'un magasin de bricolage. Et cette conne fait mine d'être choquée. Certes, ça arrive à tout le monde d'entrer dans la salle de bain mais pourquoi alors elle sort ensuite de la cabine ? Why ?! Quelqu'un a-t-il une explication à ce paradoxe ? Elle cache bien son jeu la chaudasse. Le message que ça transmet en gros c'est que lorsque quelqu'un te surprend à poil la réaction à avoir c'est de faire la vierge effarouchée tout en tortillant du cul devant cette personne ? 

 

Demain je vous parlerais de la stratégie démoniaque des commerçants pour vous faire acheter des soins de beauté : le bavardage LEVEL Morue en puissance. Il se trouve que le seul moyen de faire fermer leur clapet, c'est d'acheter leur pot de crème de 20 cl pour 200 euros. On m'a même conseillé d'acheter un truc antiride alors que j'ai limite encore de l'acné : True Story !